Skip to the content

Genèse de l'observatoire

Est-ce qu'un observatoire du logement et immobilier est utile pour le canton de Fribourg ?
Si oui, quelles sont les informations pertinentes aux décisions stratégiques des acteurs locaux ?
Comment articuler la maîtrise de ces informations ?

Pour rappel, l’idée d’un observatoire du logement et immobilier est issue d’un projet de recherche mené à la Haute école de gestion Fribourg (HEG-FR) sous la direction du Prof. Marilyne Pasquier. Ce projet de recherche a été financé par le Réseau de compétences de Suisse occidentale (RCSO). Le Service du logement du canton de Fribourg a œuvré comme partenaire institutionnel de ce projet de recherche.

Ce projet de recherche visait à déterminer s’il était pertinent de créer un observatoire du logement, et – dans le cas affirmatif – d’en établir les contours et les conditions-cadres.

Pour répondre aux questions de recherche, le projet s’est basé sur une revue de la littérature pertinente, une analyse de neuf observatoires de l’habitat, immobilier, logement existants – de Zürich au Luxembourg – et une analyse en profondeur des besoins spécifiques auprès de 29 acteurs fribourgeois concernés par le marché immobilier régional.

L'utilité d'un observatoire du logement et immobilier a été pleinement reconnue par les acteurs locaux du marché immobilier interrogés. La nécessité d’un observatoire du logement et immobilier Fribourg est argumentée par la surabondance d'informations, le manque d'informations fiables, le manque de données ciblées sur les besoins des acteurs, le manque de synergie et le souhait d'un éclairage local.

Quatre axes ont été identifiés comme informations possédant de la valeur aux yeux des acteurs interrogés, c’est-à-dire les influençant dans leur prise de décision. Les acteurs souhaitent des informations répondant à leurs principales questions : Que construire? Pour qui construire? Où construire? A quels prix?

 

© Antoine Vullioud / La Gruyère

© Antoine Vullioud / La Gruyère


Marilyne Pasquier est professeure à la HEG-FR depuis 2011. Elle a deux matières d’enseignement et de recherche: d’une part, le management stratégique pour consolider  la thématique traitée dans sa thèse de doctorat et, d’autre part, la gestion immobilière pour rester fidèle à ses racines terriennes.

Avec une connaissance approfondie du marché immobilier local et de toutes ses parties prenantes, la création d’un observatoire du logement et immobilier est un rêve qu’elle a souhaité concrétiser en menant d’A à Z le projet de recherche sur l’observatoire et en travaillant maintenant à la mise en œuvre.